Présentation

  • : Le Blog du RPI La Croix Avranchin Vergoncey
  • Le Blog du RPI La Croix Avranchin Vergoncey
  • : La vie d'une école rurale du département de la Manche dans la Baie du Mont Saint Michel
  • Contact

Mes émissions

jeux et révisions

 

pepit

 

 

NOUVEAUX JEUX

 

pour " professeur Tournesol "en herbe
brainpop.gif
Pour les curieux
takatrouver

dessins animés sur la sécurité Internet
home qui sont vl off

révisions pour le cycle 2








révisions cycle 2




énigmes mathématiques cycle 3







jeux pour les maternelles





révisions pour le cycle 3                                                                                                                                                                                                                                                                                            


révisions français cycle 3





révisions anglais





horloges et logique CM1 CM2



le pendu



     quiz

 
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 14:07

 

Présents : Représentants de  parents d’élèves

  • Michel Rébillon
  • Valérie Renouleaud ,Emilie Hardy ,Emmanuelle Vasse,Gaëlle Rémond
  • Mme Jourdan (adjointe commune déléguée de Vergoncey)
  • Luc Gavard (président APE)
  • Marie-Annick Rébillon (secrétaire de mairie de Vergoncey)
  • Mme Gesmier-Théault ( adjointe aux affaires scolaires Commune Nouvelle de St James)
  • M. Leroy (maire délégué de La Croix-avranchin)
  • Professeurs
  • Patrick Roussel (directeur de l’école),Karène Pellouin (MS-GS),Aurélie Rosier (CE2)
  • Aurélie Leprovost (PS),Anne-Sophie Jore (CE1),Pauline Segouin (CP)

Excusée

  • Isabelle Robidel

 

Effectifs

97 familles et 150 élèves (au 5 janvier) sont accueillis à l’école répartis sur 6 classes. Les classes sont chargées. C’est la première année qu’il y a autant d’élèves à l’école. 17 CM2 quitteront l’école en juin prochain sans incidence sur les effectifs de l’école. Cependant des cohortes importantes en CE2 et CE1 compromettront potentiellement le maintien des 6 classes à leur départ.

Mme Dedouche a quitté l’école, Mme Gavard est en congé parental. Mme Leprovost et Mme Segouin ont rejoint l’équipe.

Remerciements.

Le directeur remercie la municipalité pour la dotation de 18 tablettes payées en partie par l’Etat et en partie par la commune.

Le directeur remercie l’APE qui a payé le tableau numérique qui équipera la classe de Mme Jore à la rentrée du 6 novembre. Les travaux d’installation seront menés pendant les vacances.

Le directeur remercie l’équipe municipale pour leur réactivité et leur disponibilité. Les travaux dans les classes permettant d’accueillir au mieux les élèves ont été menés avec célérité.

 

 

Calendrier scolaire.

M. Roussel annonce la modification des congés de printemps. Les nouvelles dates arrêtées sont du 25 avril au 14 mai. Le mardi 24 avril remplaçant le vendredi 11 mai se pose la question des TAP. Comment organiser l’accueil des enfants pour cette demi-journée ?

 Mme Gesmier-Théault souligne la nécessité d’expliciter cette subtilité du calendrier aux parents afin d’organiser le service de cantine et de garderie au mieux.

M. Roussel rappelle que les autres dates de vacances ne subissent pas de changement. Les dates seront mises à jour sur le blog de l’école.

 

Spectacle d’école.

M. Roussel, directeur d’école, demande si la salle de La Croix-avranchin sera disponible pour la fête de Noël. Il poursuit en demandant aux parents d’élèves s’ils souhaitent maintenir cet événement festif. Les parents soulignent que les enfants se réjouissent.

Mme Gesmier-Théault pose la question du maintien de la date du 17 décembre étant donné qu’un concert est organisé à l’église de La Croix-avranchin. Les membres du conseil d’école évoquent la possibilité de déplacer au vendredi soir le spectacle d’école. Le spectacle devra, dans ce cas, commencer à 19h. Avancer la date du spectacle est exclu par l’équipe enseignante du fait des rendez-vous avec les parents programmés la première semaine de décembre.

Il est finalement arrêté que le spectacle aura lieu le 17 décembre à 14h30 (arrivée des enfants à 14h)

 

Activités de l’école.

M. Roussel remarque que l’intervenant de Sinfonia, qui a travaillé avec la classe de MS-GS trois années de suite (les classes de maternelle ont été ciblées en priorité du fait des besoins culturels des élèves et de l’offre plus limité en cette matière pour ces publics), n’a pas recontacté l’école. Mme Gesmier-Théault répond que le même problème s’est posé pour l’école de Saint-James. Il faut recontacter Sinfonia.

M. Roussel présente la suite des projets culturels. La classe de PS de Mme Leprovost ira voir un spectacle au théâtre Victor Hugo mercredi 8 novembre.

Mme Gesmier-Théault rappelle que lorsque de tels événements sont connus en avance, il faut avertir la mairie afin d’organiser au mieux le planning du chauffeur de bus. Elle explique que le chauffeur ne travaille pas le mercredi. Il faudra, dans le cas des sorties USEP ou d’autres sorties pédagogiques prévues ce jour,  prévenir en amont la mairie pour que la municipalité puisse offrir une solution.

M. Roussel rappelle les dates USEP à venir (15 novembre, 13 décembre, 10 ou 24 janvier) Il rappelle que 3 activités pour les CP-CE1 seront organisées dans l’années (dont le 15 novembre). 40 élèves sont licenciés USEP. Les licences sont payées par l’association USEPIA. Le bénéfice de la vente des calendriers a permis de payer les licences, les goûters USEP et acheter des livres pour l’école. Le nombre de licenciés est de plus en plus important du fait des classes chargées.

Le 15 novembre, la participation des GS-CP-CE1, impliquera deux voyages de bus jusqu’à Saint-James. Les deux autres activités USEP pour les élèves de cycle 2 auront lieu à Hambye et à la Fosse-aux-loup à Saint-Hilaire (trottinette).

 

 

Projets à venir.

M. Roussel déclare que 3 projets (dunes, forêt, eau) « classe planète manche » ont été déposés et acceptés. 3720 euros seront donnés par le conseil départemental afin de financer l’intervention d’un intervenant.

M. Roussel poursuit en présentant la participation des élèves de l’école à l’exposition de Saint-Benoît sur le thème des collages.

M. Roussel annonce la programmation d’une classe de mer pour les MS-GS du 3 au 7 avril en classe de mer à Gouville-sur-mer. Un devis de 5500 euros (approximativement) pour les 4 jours a été reçu. M. Roussel demande à la mairie si un financement 1/3 par les municipalités, 1/3 par l’APE et 1/3 par les familles était possible. Un accord de principe est donné par les différents interlocuteurs.

4 accompagnateurs sont requis dont Maryvonne et Nathalie. Mme Gesmier-Théault remarque que cela soulève des problèmes d’organisation des services municipaux pendant cette période. Une réflexion doit donc être menée afin de garantir le nombre d’accompagnateurs lors de la classe transplantée et le service municipal.

 

Projets réalisés.

La classe de CM1-CM2 est allée à Versailles en septembre.

Concernant les projets, M. Roussel sollicite les membres du conseil d’école (mairie et parents). Ont-ils des souhaits ou des idées d’activité pour l’école ?Mme Renouleaud propose la sensibilisation aux premiers gestes de secours. M. Roussel déplore la nécessité de faire venir un intervenant formé doté de matériel, potentiellement payant. Mme Rosier déclare que l’infirmière du collège peut être sollicitée. Mme Segouin évoque la possibilité de prendre contact avec les sapeurs-pompiers au niveau départemental qui disposent potentiellement d’un référent éducatif. 

M. Roussel présente le projet du grand prix des Incorruptibles auquel participent 4 classes (prix littéraire de littérature jeunesse).

 

Règlement intérieur.

M. Roussel commence la lecture. Concernant l’accueil, il annonce aux représentants de la mairie que la sonnette ne fonctionnait plus faute de piles. Les représentants de la mairie prennent note.

M. Roussel rappelle aux parents d’élèves que 4 demi-journées d’absence sans justificatifs doivent être signalé à l’inspection puis aux services sociaux. Il rappelle que l’obligation d’assiduité doit être respectée en maternelle.

Concernant la vie scolaire, M. Roussel fait noter que les vêtements doivent être dans la mesure du possible marqués au nom du propriétaire afin de faciliter les activités scolaires et d’éviter les vêtements oubliés en quantité chaque année.

La question de la sécurité à l’école est soulevée sur le temps du midi et notamment sur les temps de transport. Le chauffeur de bus est seul le jeudi. Cela a posé des problèmes de gestion des comportements au cours de cette première période scolaire.

Mme Jore souligne que la surveillance est insuffisante le midi (un agent pour surveiller la cour de l’école). Les enseignants doivent intervenir pour aider l’agent en cas de blessures d’élèves, de conflits. Mme Jore demande à ce qu’une solution soit trouvée en concertation avec les agents pour transmettre aux familles les problèmes disciplinaires rencontrés sur le temps périscolaire. M. Roussel propose qu’une section du cahier de liaison soit réservée aux agents du temps périscolaires. La question des punitions et de leur gradation est posée.

M. Roussel, pour le volet hygiène santé, déplore le manque d’hygiène de certains enfants et rappelle que chaque famille doit veiller à la propreté. La présence de poux est signalée par les enseignants et les parents d’élèves.

M. Roussel se félicite de l’aménagement du parking qui a largement fluidifié le trafic routier aux heures d’entrée et de sorties. Cependant, des incivilités sont à noter (voitures garées sur la ligne jaune).

 

Questions diverses.

Mme Gesmier-Théault rappelle qu’une structure de jeux va être installées à Vergoncey. M. Rébillon demande si un sol spécifique doit être installée. Mme Gesmier-Théault répond que cela n’est à priori pas nécessaire et que cela va être vu avec le responsable des services techniques de la Commune Nouvelle. M. Roussel évoque la visite de la commission de sécurité qui vérifiera les installations.

M. Roussel demande si les chaudières ont été vérifiées. Pour celle de la Croix Avranchin, l'entretien a été fait.  La municipalité fait le point pour celle de Vergoncey.

M. Roussel demande à la municipalité quelle procédure suivre pour la commande de petit matériel. Mme Gesmier-Théault répond que Mme Rébillon (mairie de Vergoncey) doit réceptionner ces commandes afin de demander l’aval du service de comptabilité de la mairie de Saint-James.

Mme Jore fait suivre la question d’une mère d’élève concernant le paiement de la facture de cantine, chèque ou prélèvement ? Mme Gesmier-Théault répond que le premier paiement avant mise en place du prélèvement doit être fait par chèque. Une note d'information a d'ailleurs été transmise avec la première facture de cantine. Un accord est trouvé entre les enseignants et la municipalité concernant les messages à destination de la mairie déposés dans le cahier de liaison des élèves. Une photocopie des mots des parents sera faite par les enseignants et transmise aux agents municipaux.

M. Rébillon demande si la mairie de Crollon prend en charge la différence entre le nouveau et l’ancien tarif de cantine. Mme Gesmier-Théault répond que la municipalité de Crollon prend en charge 50 centimes sur le nouveau tarif (soit un repas à 4 euros pour les familles concernées). Les familles domiciliées à Saint-Senier de Beuvron paye le repas 3.15 euros, cette commune prenant à sa charge 1.35 euro par repas et par enfant sur le nouveau tarif. La commune de Macey, ainsi que les autres communes concernées n’ont pas donné réponse à ce jour.

M. Roussel se félicite de la qualité des repas servis à la cantine.

Mme Gesmier-Théault regrette que les familles ne préviennent pas suffisamment en avance de la présence ou de l’absence de leurs enfants à la cantine ce qui pose problème pour l’organisation du service de cantine.

Mme Gesmier-Théault introduit la question de la réforme des rythmes scolaires. Cette année 2017-2018, la semaine à 4 jours et demi a été reconduite. Elle sollicite l’avis des membres du conseil d’école sur cette question. Mme Pellouin ne voit pas de différence du point de vue de la fatigabilité et des acquis scolaires. Mme Jore demande si la décision sera harmonisée au niveau de la grande commune. Mme Rosier demande où en est la réflexion sur la commune de Saint-James. Selon Mme Gesmier-Théault, aucune décision n’a été actée. Il faut attendre les délibérations de leur propre conseil d’école. M. Roussel estime que la semaine à 4 jours était plus équilibrée. La longue matinée est fatigante pour les élèves et les après-midis trop courts. Mme Rosier pointe l’intérêt pour les apprentissages des cinq demi-journées. Mme Gesmier-Théault termine en évoquant l’idée d’un sondage  auprès des familles au cours de l’année afin d’établir le sentiment des familles et la poursuite ou non de l’organisation actuelle du temps scolaire.

Cette question sera statuée au cours de l’année.

M. Roussel introduit la question des devoirs à la maison. Il admet qu’il n’est pas facile pour toutes les familles d’aider leurs enfants. Il estime que certaines familles se démobilisent et regrette que le travail donné ne soit pas toujours effectué par tous. Il le déplore car les familles doivent prendre part aux apprentissages.

Mme Gesmier-Théault termine en annonçant les résultats des élections du conseil municipal des enfants :

- Nils Branthonne (CE2)

- Anaëlle Videloup (CM1)

- Nolwenn Touquette (CM2)

M. Roussel conclut en annonçant que les élèves non-élus de la classe de CM1-CM2 seraient les représentants des élèves au conseil d’école pour l’E3D.

 

  Rédigé par Mme Pauline SEGOUIN le 19/10/2017

Spectacle d’école.

M. Roussel, directeur d’école, demande si la salle de La Croix-Avranchin sera disponible pour la fête de Noël. Il poursuit en demandant aux parents d’élèves s’ils souhaitent maintenir cet événement festif. Les parents soulignent que les enfants se réjouissent.

Mme Gesmier-Théault pose la question du maintien de la date du 17 décembre étant donné qu’un concert est organisé à l’église de La Croix-Avranchin. Les membres du conseil d’école évoquent la possibilité de déplacer au vendredi soir le spectacle d’école. Le spectacle devra, dans ce cas, commencer à 19h. Avancer la date du spectacle est exclu par l’équipe enseignante du fait des rendez-vous avec les parents programmés la première semaine de décembre.

Il est finalement arrêté que le spectacle aura lieu le 17 décembre à 14h30 (arrivée des enfants à 14h)

 

Activités de l’école.

M. Roussel remarque que l’intervenant de Sinfonia, qui a travaillé avec la classe de MS-GS trois années de suite (les classes de maternelle ont été ciblées en priorité du fait des besoins culturels des élèves et de l’offre plus limité en cette matière pour ces publics), n’a pas recontacté l’école. Mme Gesmier-Théault répond que le même problème s’est posé pour l’école de Saint-James. Il faut recontacter Sinfonia.

M. Roussel présente la suite des projets culturels. La classe de PS de Mme Leprovost ira voir un spectacle au théâtre Victor Hugo mercredi 8 novembre.

Mme Gesmier-Théault rappelle que lorsque de tels événements sont connus en avance, il faut avertir la mairie afin d’organiser au mieux le planning du chauffeur de bus. Elle explique que le chauffeur ne travaille pas le mercredi. Il faudra, dans le cas des sorties USEP ou d’autres sorties pédagogiques prévues ce jour,  prévenir en amont la mairie pour que la municipalité puisse offrir une solution.

M. Roussel rappelle les dates USEP à venir (15 novembre, 13 décembre, 10 ou 24 janvier) Il rappelle que 3 activités pour les CP-CE1 seront organisées dans l’années (dont le 15 novembre). 40 élèves sont licenciés USEP. Les licences sont payées par l’association USEPIENS. Le bénéfice de la vente des calendriers a permis de payer les licences, les goûters USEP et acheter des livres pour l’école. Le nombre de licenciés est de plus en plus important du fait des classes chargées.

Le 15 novembre, la participation des GS-CP-CE1, impliquera deux voyages de bus jusqu’à Saint-James. Les deux autres activités USEP pour les élèves de cycle 2 auront lieu à Hambye et à la Fosse-aux-loup à Saint-Hilaire (trottinette).

 

 

Projets à venir.

M. Roussel déclare que 3 projets (dunes, forêt, eau) « classe planète manche » ont été déposés et acceptés. 3720 euros seront donnés par le conseil départemental afin de financer l’intervention d’un intervenant. M. Roussel souligne que l’école a été la seule de la circonscription à envoyer une demande d’où le financement conséquent.

M. Roussel poursuit en présentant la participation des élèves de l’école à l’exposition de Saint-Benoît sur le thème des collages.

M. Roussel annonce la programmation d’une classe de mer pour les MS-GS du 3 au 7 avril en classe de mer à Gouville-sur-mer. Un devis de 5500 euros (approximativement) pour les 4 jours a été reçu. M. Roussel demande à la mairie si un financement 1/3 par les municipalités, 1/3 par l’APE et 1/3 par les familles était possible. Un accord de principe est donné par les différents interlocuteurs.

4 accompagnateurs sont requis dont Maryvonne et Nathalie. Mme Gesmier-Théault remarque que cela soulève des problèmes d’organisation des services municipaux pendant cette période. Une réflexion doit donc être menée afin de garantir le nombre d’accompagnateurs lors de la classe transplantée et le service municipal.

 

Projets réalisés.

La classe de CM1-CM2 est allée à Versailles en septembre.

Concernant les projets, M. Roussel sollicite les membres du conseil d’école (mairie et parents). Ont-ils des souhaits ou des idées d’activité pour l’école ?Mme Renouleaud propose la sensibilisation aux premiers gestes de secours. M. Roussel déplore la nécessité de faire venir un intervenant formé doté de matériel, potentiellement payant. Mme Rosier déclare que l’infirmière du collège peut être sollicitée. Mme Segouin évoque la possibilité de prendre contact avec les sapeurs-pompiers au niveau départemental qui disposent potentiellement d’un référent éducatif. 

M. Roussel présente le projet du grand prix des Incorruptibles auquel participent 4 classes (prix littéraire de littérature jeunesse).

 

Règlement intérieur.

M. Roussel commence la lecture. Concernant l’accueil, il annonce aux représentants de la mairie que la sonnette ne fonctionnait plus faute de piles. Les représentants de la mairie prennent note.

M. Roussel rappelle aux parents d’élèves que 4 demi-journées d’absence sans justificatifs doivent être signalé à l’inspection puis aux services sociaux. Il rappelle que l’obligation d’assiduité doit être respectée en maternelle.

Concernant la vie scolaire, M. Roussel fait noter que les vêtements doivent être dans la mesure du possible marqués au nom du propriétaire afin de faciliter les activités scolaires et d’éviter les vêtements oubliés en quantité chaque année.

La question de la sécurité à l’école est soulevée sur le temps du midi et notamment sur les temps de transport. Le chauffeur de bus est seul le jeudi. Cela a posé des problèmes de gestion des comportements au cours de cette première période scolaire.

Mme Jore souligne que la surveillance est insuffisante le midi (un agent pour surveiller la cour de l’école). Les enseignants doivent intervenir pour aider l’agent en cas de blessures d’élèves, de conflits. Mme Jore demande à ce qu’une solution soit trouvée en concertation avec les agents pour transmettre aux familles les problèmes disciplinaires rencontrés sur le temps périscolaire. M. Roussel propose qu’une section du cahier de liaison soit réservée aux agents du temps périscolaires. La question des punitions et de leur gradation est posée.

M. Roussel, pour le volet hygiène santé, déplore le manque d’hygiène de certains enfants et rappelle que chaque famille doit veiller à la propreté. La présence de poux est signalée par les enseignants et les parents d’élèves.

M. Roussel se félicite de l’aménagement du parking qui a largement fluidifié le trafic routier aux heures d’entrée et de sorties. Cependant, des incivilités sont à noter (voitures garées sur la ligne jaune).

 

Questions diverses.

Mme Gesmier-Théault rappelle qu’une structure de jeux va être installées à Vergoncey. M. Rébillon demande si un sol spécifique doit être installée. Mme Gesmier-Théault répond que cela n’est à priori pas nécessaire et que cela va être vu avec le responsable des services techniques de la Commune Nouvelle. M. Roussel évoque la visite de la commission de sécurité qui vérifiera les installations.

M. Roussel demande si les chaudières ont été vérifiées. Pour celle de la Croix Avranchin, l'entretien a été fait.  La municipalité fait le point pour celle de Vergoncey.

M. Roussel demande à la municipalité quelle procédure suivre pour la commande de petit matériel. Mme Gesmier-Théault répond que Mme Rébillon (mairie de Vergoncey) doit réceptionner ces commandes afin de demander l’aval du service de comptabilité de la mairie de Saint-James.

Mme Jore fait suivre la question d’une mère d’élève concernant le paiement de la facture de cantine, chèque ou prélèvement ? Mme Gesmier-Théault répond que le premier paiement avant mise en place du prélèvement doit être fait par chèque. Une note d'information a d'ailleurs été transmise avec la première facture de cantine. Un accord est trouvé entre les enseignants et la municipalité concernant les messages à destination de la mairie déposés dans le cahier de liaison des élèves. Une photocopie des mots des parents sera faite par les enseignants et transmise aux agents municipaux.

M. Rébillon demande si la mairie de Crollon prend en charge la différence entre le nouveau et l’ancien tarif de cantine. Mme Gesmier-Théault répond que la municipalité de Crollon prend en charge 50 centimes sur le nouveau tarif (soit un repas à 4 euros pour les familles concernées). Les familles domiciliées à Saint-Senier de Beuvron paye le repas 3.15 euros, cette commune prenant à sa charge 1.35 euro par repas et par enfant sur le nouveau tarif. La commune de Macey, ainsi que les autres communes concernées n’ont pas donné réponse à ce jour.

M. Roussel se félicite de la qualité des repas servis à la cantine.

Mme Gesmier-Théault regrette que les familles ne préviennent pas suffisamment en avance de la présence ou de l’absence de leurs enfants à la cantine ce qui pose problème pour l’organisation du service de cantine.

Mme Gesmier-Théault introduit la question de la réforme des rythmes scolaires. Cette année 2017-2018, la semaine à 4 jours et demi a été reconduite. Elle sollicite l’avis des membres du conseil d’école sur cette question. Mme Pellouin ne voit pas de différence du point de vue de la fatigabilité et des acquis scolaires. Mme Jore demande si la décision sera harmonisée au niveau de la grande commune. Mme Rosier demande où en est la réflexion sur la commune de Saint-James. Selon Mme Gesmier-Théault, aucune décision n’a été actée. Il faut attendre les délibérations de leur propre conseil d’école. M. Roussel estime que la semaine à 4 jours était plus équilibrée. La longue matinée est fatigante pour les élèves et les après-midis trop courts. Mme Rosier pointe l’intérêt pour les apprentissages des cinq demi-journées. Mme Gesmier-Théault termine en évoquant l’idée d’un sondage  auprès des familles au cours de l’année afin d’établir le sentiment des familles et la poursuite ou non de l’organisation actuelle du temps scolaire.

Cette question sera statuée au cours de l’année.

M. Roussel introduit la question des devoirs à la maison. Il admet qu’il n’est pas facile pour toutes les familles d’aider leurs enfants. Il estime que certaines familles se démobilisent et regrette que le travail donné ne soit pas toujours effectué par tous. Il le déplore car les familles doivent prendre part aux apprentissages.

Mme Gesmier-Théault termine en annonçant les résultats des élections du conseil municipal des enfants :

- Nils Branthonne (CE2)

- Anaëlle Videloup (CM1)

- Nolwenn Touquette (CM2)

M. Roussel conclut en annonçant que les élèves non-élus de la classe de CM1-CM2 seraient les représentants des élèves au conseil d’école pour l’E3D.

 

  Rédigé par Mme Pauline SEGOUIN le 19/10/2017

Questions diverses.

Mme Gesmier-Théault rappelle qu’une structure de jeux va être installées à Vergoncey. M. Rébillon demande si un sol spécifique doit être installée. Mme Gesmier-Théault répond que cela n’est à priori pas nécessaire et que cela va être vu avec le responsable des services techniques de la Commune Nouvelle. M. Roussel évoque la visite de la commission de sécurité qui vérifiera les installations.

M. Roussel demande si les chaudières ont été vérifiées. Pour celle de la Croix Avranchin, l'entretien a été fait.  La municipalité fait le point pour celle de Vergoncey.

M. Roussel demande à la municipalité quelle procédure suivre pour la commande de petit matériel. Mme Gesmier-Théault répond que Mme Rébillon (mairie de Vergoncey) doit réceptionner ces commandes afin de demander l’aval du service de comptabilité de la mairie de Saint-James.

Mme Jore fait suivre la question d’une mère d’élève concernant le paiement de la facture de cantine, chèque ou prélèvement ? Mme Gesmier-Théault répond que le premier paiement avant mise en place du prélèvement doit être fait par chèque. Une note d'information a d'ailleurs été transmise avec la première facture de cantine. Un accord est trouvé entre les enseignants et la municipalité concernant les messages à destination de la mairie déposés dans le cahier de liaison des élèves. Une photocopie des mots des parents sera faite par les enseignants et transmise aux agents municipaux.

M. Rébillon demande si la mairie de Crollon prend en charge la différence entre le nouveau et l’ancien tarif de cantine. Mme Gesmier-Théault répond que la municipalité de Crollon prend en charge 50 centimes sur le nouveau tarif (soit un repas à 4 euros pour les familles concernées). Les familles domiciliées à Saint-Senier de Beuvron paye le repas 3.15 euros, cette commune prenant à sa charge 1.35 euro par repas et par enfant sur le nouveau tarif. La commune de Macey, ainsi que les autres communes concernées n’ont pas donné réponse à ce jour.

M. Roussel se félicite de la qualité des repas servis à la cantine.

Mme Gesmier-Théault regrette que les familles ne préviennent pas suffisamment en avance de la présence ou de l’absence de leurs enfants à la cantine ce qui pose problème pour l’organisation du service de cantine.

Mme Gesmier-Théault introduit la question de la réforme des rythmes scolaires. Cette année 2017-2018, la semaine à 4 jours et demi a été reconduite. Elle sollicite l’avis des membres du conseil d’école sur cette question. Mme Pellouin ne voit pas de différence du point de vue de la fatigabilité et des acquis scolaires. Mme Jore demande si la décision sera harmonisée au niveau de la grande commune. Mme Rosier demande où en est la réflexion sur la commune de Saint-James. Selon Mme Gesmier-Théault, aucune décision n’a été actée. Il faut attendre les délibérations de leur propre conseil d’école. M. Roussel estime que la semaine à 4 jours était plus équilibrée. La longue matinée est fatigante pour les élèves et les après-midis trop courts. Mme Rosier pointe l’intérêt pour les apprentissages des cinq demi-journées. Mme Gesmier-Théault termine en évoquant l’idée d’un sondage  auprès des familles au cours de l’année afin d’établir le sentiment des familles et la poursuite ou non de l’organisation actuelle du temps scolaire.

Cette question sera statuée au cours de l’année.

M. Roussel introduit la question des devoirs à la maison. Il admet qu’il n’est pas facile pour toutes les familles d’aider leurs enfants. Il estime que certaines familles se démobilisent et regrette que le travail donné ne soit pas toujours effectué par tous. Il le déplore car les familles doivent prendre part aux apprentissages.

Mme Gesmier-Théault termine en annonçant les résultats des élections du conseil municipal des enfants :

- Nils Branthonne (CE2)

- Anaëlle Videloup (CM1)

- Nolwenn Touquette (CM2)

M. Roussel conclut en annonçant que les élèves non-élus de la classe de CM1-CM2 seraient les représentants des élèves au conseil d’école pour l’E3D.

 

  Rédigé par Mme Pauline SEGOUIN le 19/10/2017

Partager cet article

Repost 0
Published by Roussel
commenter cet article

commentaires

Liens

syvère2

 

 

 

VIsites

Compteur de visiteurs en temps réel