Présentation

  • : Le Blog du RPI La Croix Avranchin Vergoncey
  • : La vie d'une école rurale du département de la Manche dans la Baie du Mont Saint Michel
  • Contact

Mes émissions

jeux et révisions

 

pepit

 

 

NOUVEAUX JEUX

 

pour " professeur Tournesol "en herbe
brainpop.gif
Pour les curieux
takatrouver

dessins animés sur la sécurité Internet
home qui sont vl off

révisions pour le cycle 2








révisions cycle 2




énigmes mathématiques cycle 3







jeux pour les maternelles





révisions pour le cycle 3                                                                                                                                                                                                                                                                                            


révisions français cycle 3





révisions anglais





horloges et logique CM1 CM2



le pendu



     quiz

 
10 juillet 2015 5 10 /07 /juillet /2015 09:48

Compte rendu conseil d'école du 23 Juin 2015

Présents :

Les élus : Mr Leroy, maire de La Croix Avranchin Mr Robidel, maire de Vergoncey

Mme Gesmier-Théault, élue à la mairie de La Croix Avranchin

Mr Pacilly, maire de Crollon, avait été invité mais n'était pas présent.

Les enseignants : M Roussel, Mme Dedouche, Mme Pellouin, Mme Jore,Mme Gavard

Les représentants de parents d'élèves : Mme Hardy ,Mme Renouleaud, Mme Falguières, M Lunet, Mme Robidel, Mme Helleu et Mr Rébillon, président de l'APE


1-Bilan des actions de l'année scolaire écoulée

Le conseil d’école a débuté par l’énumération et le bilan des actions réalisées au cours de l’année 2014/2015, soit :

En 2014 :

  • Présentations instrumentales en Septembre 2014.

  • Sortie à l ‘éco village de la St Macé.

  • Exposition cantonale à St Benoit.

  • Ateliers musiques de Novembre à Mars pour les GS ( 15 séances )

  • Sortie au salon du livre de Fougères.

  • 1er cycle piscine pour le cycle 3.

  • Fête de Noël avec présentation de toutes les classes..

En 2015

  • Plantation d’arbres

  • 2ème cycle de piscine

  • Participation au printemps des poètes ( GS), semaine de la presse ( CM ), et grand prix des Incorruptibles ( GS ).

  • Rencontres pour la danse ( CP – CE )

  • Chorale des petits ( PS-MS)

  • Collecte de bouchons

  • 3 classes d’eau.

  • Sortie ferme pédagogique et fabrication d’herbier ( PS – MS )

  • Sortie au centre équestre.

  • 10 activités USEP.

  • Découverte du Futsal à l’école.

Des remerciements ont été adressés aux mairies et APE pour leurs participations respectives ( bus/ participations / prêt de salle et l'organisation de la garderie le mercredi après-midi.


2- Projets pour l'année prochaine :

-Ouverture conditionnelle d'une sixième classe.

Mr Leroy : « Nous ne sommes pas enthousiasmes, mais nous ne sommes pas contre ».

Ce manque d'enthousiasme s'exprime par le coût de scolarisation important pour les communes membres (La Croix Avranchin, Vergoncey), ainsi que par le manque de coopération financière de certaines communes.

132 élèves sont inscrits pour la rentrée prochaine. Deux répartitions ont été présentées : une à 5 classes et l'autre à 6 classes.

Quand l'ouverture sera effective,(après un comptage le jour de la rentrée) quelqu'un sera nommé en classe de CE2/CM1. Une cloison sera alors montée le week-end suivant dans la classe de Mme Jore, coupant sa classe en deux.

La municipalité de la Croix accepte de financer la marchandise et les travaux pourront être réalisés par des parents bénévoles,

Il a été demandé à ce que le mobilier nécessaire soit commandé pour que la classe soit fonctionnelle dès la rentrée .

Choix de 14 tables à une place.


-Des renseignements ont été demandés afin de les communiquer aux familles sur :

- Le transport scolaire : quelle compagnie fera le transport ? qu’en est il du chauffeur ?

  • La cantine : la cuisinière part en retraite, qui la remplacera à l’avenir ?

Mr Leroy a répondu que des réflexions sont en cours, qu'il y aura bien un cuisinier qui assurera la cantine.

Le transport scolaire sera assuré par la compagnie « Mayenne Voyages ».

Mr Roussel a demandé qu'il avertisse l’école dés qu’il en aurait afin de communiquer ces éléments aux parents .


Concernant les TAP, l'emploi du temps actuel est reconduit.

Les TAP auront toujours lieu le vendredi après-midi.

Un parent a trouvé que les enfants étaient fatigués .Mr Roussel a aussi fait remarqué qu’en cette fin d’année scolaire, ils l’étaient d’autant plus que le mois de Mai avait été haché par des ponts et qu’en plus certaines familles avaient pris des « largesses » par rapport aux lendemains de communion et fêtes de famille. »

Mme Pellouin Karène a ajouté que des parents prenaient leurs aises aussi en maternelle et partaient en vacances sur le temps scolaire.


3-Places handicapées

Il y aura un marquage pour des places handicapées dans chaque commune :

-à Vergoncey : auprès de la classe des MS/GS

-à la Croix Avranchin : près de l'atelier, derrière le grillage


4-La piscine

Il y aura deux créneaux à la piscine d'Avranches (et non plus St Hilaire):

-un pour le cycle 3, le mardi de 14h45 à 15h30 en début d'année : 1ère séance le mardi 8 septembre

-un pour le cycle 2, le mardi de 14h45 à 15h30 en fin d'année


L'équipe enseignante a proposé que l'on puisse peut être réfléchir à modifier les horaires. Un long après-midi, par exemple le mardi jusqu'à 16h30, permettrait de profiter de structures du fait que nos horaires seraient différents des horaires des autres écoles.

Les élus soulèvent le problème des horaires du ramassage scolaire et de la régularité des créneaux.


5-Les travaux

A Vergoncey :

-entretenir le petit mobilier(pieds de chaises, de tables), les murs, la cour et les serrures des portes.

A la Croix Avranchin :

-retrouver les rideaux pour les fenêtres côté cour de la classe de CP.

-poser un vidéoprojecteur interactif dans cette même classe.


6-Le PEDT : projet éducatif territorial

Le PEDT permet de faire le lien entre le PEL : projet éducatif local et le projet d'école.

Un comité de pilotage sera à constituer en septembre pour les actions à mettre en place. Il devra être composé d'élus, du directeur,d'enseignants , de parents, de représentants des TAP, et éventuellement d'intervenants extérieurs selon les thématiques abordées.


7-Label E3D : Ecole Démarche Développement Durable

Ce label sera décerné à l'école au mois de Septembre prochain pour les actions menées en lien avec l'environnement.

Il faudra composer un comité de pilotage qui siégera en première partie de conseil d'école (10 à 15 minutes). Ce comité comprendra des membres du conseil d'école, un membre du personnel de l'école et un élève de l'école.


Compte-rendu rédigé par Mme Laurence Gavard

Validé par M Roussel et M Leroy le 09/07/2015

Partager cet article

Repost0
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 08:23

Après avoir suivi le trajet de l'eau domestique, de la rivière au château d'eau, les élèves de CE1/CE2 ont poursuivi le parcours de l'eau domestique le lundi 22 juin.

Les élèves ont suivi "pas à pas" les eaux usées du bourg de Vergoncey en compagnie de Monsieur Robidel, le maire de la commune.

Doryane et Thaïs

Nous avons vu un plan de Vergoncey dans la mairie.

Nous avons été sur la route, vers la station d'épuration.

On a vu des tuyaux avec des déchets dedans.

Où va l'eau usée?

Le circuit de l'eau domestique: de l'eau usée à l'eau épuréeLe circuit de l'eau domestique: de l'eau usée à l'eau épurée
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau usée à l'eau épuréeLe circuit de l'eau domestique: de l'eau usée à l'eau épuréeLe circuit de l'eau domestique: de l'eau usée à l'eau épurée
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau usée à l'eau épuréeLe circuit de l'eau domestique: de l'eau usée à l'eau épuréeLe circuit de l'eau domestique: de l'eau usée à l'eau épurée

La station d’épuration (Thais , Doryane)

L’eau usée arrive dans un bac.

Il faut enlever manuellement tous les déchets qui ne sont pas organiques, car ils ne pourront pas être détruits par la station d’épuration.

Le maire a pris un râteau pour enlever les déchets et il les a mis dans une "drôle" de poubelle.

Des dégrilleurs retiennent les déchets solides à l'arrivée des eaux usées dans la station d'épuration. Il s'agit de lingettes et autres déchets (serviettes hygiéniques, rouleaux de papier toilettes...).Des dégrilleurs retiennent les déchets solides à l'arrivée des eaux usées dans la station d'épuration. Il s'agit de lingettes et autres déchets (serviettes hygiéniques, rouleaux de papier toilettes...).Des dégrilleurs retiennent les déchets solides à l'arrivée des eaux usées dans la station d'épuration. Il s'agit de lingettes et autres déchets (serviettes hygiéniques, rouleaux de papier toilettes...).

Des dégrilleurs retiennent les déchets solides à l'arrivée des eaux usées dans la station d'épuration. Il s'agit de lingettes et autres déchets (serviettes hygiéniques, rouleaux de papier toilettes...).

Un gros bac récupère l’eau usée. Des flotteurs sont là pour voir la quantité de déchets.

A partir d’un moment, un tuyau prend l’eau usée et l’envoie dans les bassins de roseaux.

Un débit-mètre contrôle l'arrivée des eaux usées à la station d'épuration. L’eau usée est envoyée dans les bassins de roseaux pour que la pollution soit absorbée par le sol et par les plantes.Un débit-mètre contrôle l'arrivée des eaux usées à la station d'épuration. L’eau usée est envoyée dans les bassins de roseaux pour que la pollution soit absorbée par le sol et par les plantes.Un débit-mètre contrôle l'arrivée des eaux usées à la station d'épuration. L’eau usée est envoyée dans les bassins de roseaux pour que la pollution soit absorbée par le sol et par les plantes.
Un débit-mètre contrôle l'arrivée des eaux usées à la station d'épuration. L’eau usée est envoyée dans les bassins de roseaux pour que la pollution soit absorbée par le sol et par les plantes.Un débit-mètre contrôle l'arrivée des eaux usées à la station d'épuration. L’eau usée est envoyée dans les bassins de roseaux pour que la pollution soit absorbée par le sol et par les plantes.
Un débit-mètre contrôle l'arrivée des eaux usées à la station d'épuration. L’eau usée est envoyée dans les bassins de roseaux pour que la pollution soit absorbée par le sol et par les plantes.Un débit-mètre contrôle l'arrivée des eaux usées à la station d'épuration. L’eau usée est envoyée dans les bassins de roseaux pour que la pollution soit absorbée par le sol et par les plantes.

Un débit-mètre contrôle l'arrivée des eaux usées à la station d'épuration. L’eau usée est envoyée dans les bassins de roseaux pour que la pollution soit absorbée par le sol et par les plantes.

Monsieur Robidel nous montre l'arrivée de l'eau usée après avoir passé le premier bassin de roseaux.
Monsieur Robidel nous montre l'arrivée de l'eau usée après avoir passé le premier bassin de roseaux.
Monsieur Robidel nous montre l'arrivée de l'eau usée après avoir passé le premier bassin de roseaux.
Monsieur Robidel nous montre l'arrivée de l'eau usée après avoir passé le premier bassin de roseaux.
Monsieur Robidel nous montre l'arrivée de l'eau usée après avoir passé le premier bassin de roseaux.
Monsieur Robidel nous montre l'arrivée de l'eau usée après avoir passé le premier bassin de roseaux.
Monsieur Robidel nous montre l'arrivée de l'eau usée après avoir passé le premier bassin de roseaux.
Monsieur Robidel nous montre l'arrivée de l'eau usée après avoir passé le premier bassin de roseaux.
Monsieur Robidel nous montre l'arrivée de l'eau usée après avoir passé le premier bassin de roseaux.
Monsieur Robidel nous montre l'arrivée de l'eau usée après avoir passé le premier bassin de roseaux.
Monsieur Robidel nous montre l'arrivée de l'eau usée après avoir passé le premier bassin de roseaux.

Monsieur Robidel nous montre l'arrivée de l'eau usée après avoir passé le premier bassin de roseaux.

Le liquide est envoyé dans un bassin de roseaux situé plus bas, et une deuxième opération s’opère. L’eau est de nouveau filtrée par le sol et les roseaux.

Le deuxième bassin de roseaux est plus petit car il y a moins de déchets à éliminer.
Le deuxième bassin de roseaux est plus petit car il y a moins de déchets à éliminer.Le deuxième bassin de roseaux est plus petit car il y a moins de déchets à éliminer.

Le deuxième bassin de roseaux est plus petit car il y a moins de déchets à éliminer.

L'eau qui a bientôt fini d'être épurée passe dans des longues tranchées qui ont été creusées dans un champ en contre bas.

L'eau passe de nouveau dans un débit-mètre.

On peut ainsi voir la quantité de déchets qui a été traitée par les bassins de roseaux, entre l'entrée des eaux usées dans la station et à la sortie.

L'eau épurée finit sa route dans un ruisseau.

Les élèves observent la fin du parcours de l'eau à la station d'épuration.Un tuyau, à la sortie de la station, indique si le bac contenant les roseaux est percé. Si l'eau coule par ce tuyau, c'est qu'il y a un problème.
Les élèves observent la fin du parcours de l'eau à la station d'épuration.Un tuyau, à la sortie de la station, indique si le bac contenant les roseaux est percé. Si l'eau coule par ce tuyau, c'est qu'il y a un problème.Les élèves observent la fin du parcours de l'eau à la station d'épuration.Un tuyau, à la sortie de la station, indique si le bac contenant les roseaux est percé. Si l'eau coule par ce tuyau, c'est qu'il y a un problème.Les élèves observent la fin du parcours de l'eau à la station d'épuration.Un tuyau, à la sortie de la station, indique si le bac contenant les roseaux est percé. Si l'eau coule par ce tuyau, c'est qu'il y a un problème.
Les élèves observent la fin du parcours de l'eau à la station d'épuration.Un tuyau, à la sortie de la station, indique si le bac contenant les roseaux est percé. Si l'eau coule par ce tuyau, c'est qu'il y a un problème.Les élèves observent la fin du parcours de l'eau à la station d'épuration.Un tuyau, à la sortie de la station, indique si le bac contenant les roseaux est percé. Si l'eau coule par ce tuyau, c'est qu'il y a un problème.

Les élèves observent la fin du parcours de l'eau à la station d'épuration.Un tuyau, à la sortie de la station, indique si le bac contenant les roseaux est percé. Si l'eau coule par ce tuyau, c'est qu'il y a un problème.

On voit la Guintre en contre bas, dans la vallée, au pied des peupliers. Le ruisseau dans lequel se jette l'eau épurée rejoint ce fleuve.

On voit la Guintre en contre bas, dans la vallée, au pied des peupliers. Le ruisseau dans lequel se jette l'eau épurée rejoint ce fleuve.

Ce petit ruisseau va permettre à l'eau épurée de continuer sa route dans la Guintre, quelques mètres plus loin. Ce cours d'eau est un fleuve qui se jette dans la baie du Mont Saint Michel.

Merci à la maman accompagnatrice, Madame Boscher, Madame Joué, Monsieur Robidel, ainsi qu'à la collaboration d'Emmanuelle et de Sabrina.

Partager cet article

Repost0
3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 17:47

D'où vient l'eau du robinet?

Voilà la grande question des élèves de CE1/CE2.

C'est lors de la sortie du lundi 8 juin que les élèves de CE1/CE2 sont allés à Saint Laurent de Terregate pour suivre le chemin de leur "eau", celle qui coule dans les robinets de leur maison.

La première partie de la visite a eu lieu au bord du fleuve, la Sélune.

Les élèves ont découvert que l'eau qu'ils buvaient provenait d'un cours d'eau.

Description du fleuve - Emma Margot

La Sélune est un fleuve côtier français qui coule dans le département de la Manche.

Il prend sa source à Saint-Cyr-du-Bailleul et se jette dans la Baie-du Mont Saint Michel (c’est l’embouchure du fleuve).

La longueur de la Sélune est de 91 km.

On utilise l'eau du fleuve pour en faire de l'eau potable.

La Sélune parcourt au moins 60km jusqu'à la station de pompage.

C'est loin de la source et cela représente un plus fort risque de pollution.

la station de pompage

la station de pompage

La station de pompage (Thaïs - Jenifer)

L’eau est pompée dans un cours d'eau ou dans une nappe d'eau souterraine. Cette eau est douce, mais non potable. Il faut donc la purifier. L'eau de la rivière, l'eau brute, peut donc aller vers la station de traitement pour être nettoyer.

Quand l’eau est pompée dans un cours d’eau, on trouve des grilles à l’entrée de la station de pompage. Ça retient les troncs d'arbre et ça attrape les saletés de grandes tailles qu'il y a dans la rivière.

Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable

Ensuite, on a des dégrilleurs qui empêchent les déchets plus petits de passer dans la pompe.

Il y a, dans la rivière, des saletés qui ne doivent pas aller dans la pompe. Les déchets plus petits sont retenus par cette grille.

Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable

Une machine récupère ces éléments dans une poubelle.Et après, on vide dans un champ ces déchets organiques car il s'agit de feuilles ou de petites branches.

Il y a besoin d'électricité pour faire fonctionner la station de pompage. Or l'électricité coûte chère, alors le pompage se fait la nuit, car l'électricité coûte moins chère la nuit.*

En cas de problème au niveau de la rivière, s’il y a une pollution par exemple, il y a une autre station de pompage sur le Beuvron qui peut la remplacer.

Le Beuvron est un affluent de la Sélune.

La pompe aspire l’eau et la mène jusqu’à la station de traitement de Saint-Laurent-de-Terregate, qui est à 1 800 m c’est-à-dire 1km et 800m.

Le tuyau qui amène l’eau brute est enterré à 80cm du sol pour éviter le gel pendant l’hiver.

Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Madame Joué nous montre les algues néfastes à la qualité de l'eau.
Madame Joué nous montre les algues néfastes à la qualité de l'eau.

Protection des zones de pompage ( Maxime, Léa)

S'il y a des poissons qui meurent, ça veut qu'il a des produits nocifs dans les rivières.

Les pollutions pour nos rivières

Les pollutions de la rivière :

  • Les produits chimiques
  • Les engrais
  • Le lisier et le fumier
  • Les voitures car la pluie amènent les déchets dans la rivière.
  • Les pollutions invisibles : microbes, nitrates

Pour ne pas polluer, il ne faut pas mettre des produits toxiques dans les rivières.

Quand il y a trop de lisiers, de fumiers, des engrais dans les champs, ça peut polluer les rivières à cause de l'infiltration de ces produits dans le sol.

Ces produits sont dangereux ; alors il faut limiter l'utilisation de ces produits et mieux gérer les engrais selon les saisons.

On peut limiter le traitement de l'eau en préservant les zones humides autour de la station de pompage, sans mettre de champs cultivés à côté du cours d’eau.

La sinuosité du cours d’eau permet aussi de limiter les déchets car les virages retiennent les pollutions.

Quand les rivières sont polluées, il y a des stations de traitement qui nettoient l'eau mais parfois les pollutions sont plus importantes et la station de traitement ne peut pas nettoyer cette eau.

Des bassins de stockage de l’eau existent à la station de potabilisation pour garder de l’eau brute non polluée en réserve mais elle ne pourra pas être gardée longtemps car l’eau stagnante et la chaleur développent des algues nocives pour l’eau.

Présentation de la station de traitement ou station de potabilisation (Doryane, Justine)

La station ponctionne l’eau de deux manières :

  • L’eau souterraine par le forage.
  • L’eau de surface : la rivière

La station d’alerte

Il y a un aquarium pour voir la qualité de l'eau dans la station d’alerte.

des vairons. Ils nous permettent de voir si l'eau est bonne ou si elle n'est pas bonne.

Si les poissons meurent, ça veut dire que la rivière est polluée.

Il y a une alerte et la station de traitement s'arrête de fonctionner.

Tant que le problème n'est pas résolu, on ne peut plus traiter l'eau.

Des machines permettent de contrôler l’eau à chaque étape du traitement de l’eau.

Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable

Les zones de stockage de l’eau brute à la station de potabilisation (Marie - Diamanda)

L’eau brute de la rivière est pompée par la station de pompage.

Puis l'eau brute est envoyée dans l'usine de potabilisation et elle est stockée dans un grand bassin.

L'eau brute n'est pas stockée longtemps:

Elle est vite traitée, car avec la chaleur et la lumière, on voit se développer des algues qui sont nocives pour l'eau.

Les bassins retiennent 7 000 m3 c’est-à-dire 7 000 000 L.: c'est les besoins en eau des consommateurs de la station sur une journée et demie.

Le stockage de l’eau est important car cela permet de garder de l’eau en cas de problème, de pollution par exemple.

Il faut 3 jours pour que l’eau pompée dans la rivière arrive chez le client.

Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable

L’eau souterraine - MILO MAXIMUS

L'eau qu'on boit est, soit de l'eau souterraine, soit de l'eau de la rivière.

Pour prendre de l'eau souterraine, on fait un forage.

Le forage, ça sert à forer, à creuser des puits pour récupérer l'eau des nappes d’eau souterraines.

Explication:

1) On creuse des trous profonds dans le sol et on installe une pompe qui aspire l'eau souterraine.

2) Elle est amenée dans la station de traitement pour être traitée.

Remarque : L’eau qui vient du sol est très chargée en fer à cause du sol granitique qu'elle traverse sous terre.

Dans la terre, l'eau se purifie naturellement.

Elle a besoin de moins de traitement que l'eau pompée dans la rivière.

Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable

Les traitements de l'eau (Iléana, Louise)

L'eau est pompée, puis nettoyée pour éliminer toutes les saletés à la station de traitement (on dit aussi "station de potabilisation").

L’eau distribuée par la station de Saint Laurent-de-Terregate utilise très peu de produits chimiques.

A la station de traitement, on commence à enlever les gros éléments qui sont dans l’eau, pour ensuite on affine la filtration de l’eau.

On enlève d'abord la boue grâce à un débourbeur.

Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potableLe circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable

Puis, on passe l’eau à forte pression dans des tuyaux et les pollutions restent à l’intérieur : c’est l’ultra filtration.

Le tuyau est tout petit (comme un fil de scoubidou) : l'eau rentre dans le tuyauà très grande vitesse. Les saletés restent dans le tuyau.

Et l'eau potable s'en va par des côtés.

On enlève les pollutions de la taille d’un virus.

Lorsqu'elle est propre on peut la boire.

On dit qu'elle est potable. L'eau est débarrassée de ses impuretés.

Après on l'envoie dans le château d'eau et ce château d'eau distribue l'eau aux consommateurs par des canalisations souterraines en béton ou en métal, pour les principales, en plastique pour les autres.

Il y a en France près de 550 000 km de canalisations, soit 12 fois le tour de la Terre.

Le château d’eau (Marie-Lou et Alexis)

Pour boire, se débarbouiller ou se baigner, on a toujours besoin d'eau :

L 'eau est mise dans un réservoir comme le château d’eau .

L’eau potable est stockée dans des châteaux d’eau ou des réservoirs souterrains.

Souvent placé en hauteur, il est relié aux maisons par des tuyaux.

Ainsi, l’eau peut couler dans les robinets.

Le château d’eau de Juilley a été créé en 1970.

La gestion de la quantité d’eau dans le château d’eau est faite par liaison téléphonique. Quand le niveau est trop faible dans le réservoir, la station de potabilisation de l’eau propulse de l’eau vers le château d’eau.

Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable
Le circuit de l'eau domestique: de l'eau brute à l'eau potable

Un grand merci à Madame Joué et Monsieur Fourré pour l'encadrement de la sortie.

Merci également aux mamans accompagnatrices (Mesdames Branthonne, Gesmier-Théault, Robidel), et à Serge pour le transport.

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 17:46

Benjamin Boulanger est venu dans la classe de CE1/CE2 pour rappeler aux élèves le cycle de l'eau dans la nature.

Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe

Nous avons observé sur une carte IGN les éléments relatifs à l'eau à proximité de l'école.

Nous avons relevé les éléments naturels (les sources et cours d'eau) ainsi que les éléments construits par l'homme.

Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe
Le circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classeLe circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classeLe circuit de l'eau domestique - travail préparatoire en classe

A la suite de ce travail de repérage d'informations sur une carte, nous avons cherché à savoir comment l'eau arrivait jusqu'à nos robinets.

Le trajet de l'eau domestique suit un long parcours.

Les mots clés:

- l'eau brute: de la rivière ou du sol à la station de traitement des eaux.

- l'eau potable: de la station de traitement (dite aussi station de potabilisation) à nos maisons et autres consommateurs d'eau (agriculteurs, usines...)

- l'eau usée: de nos maisons à la station d'épuration.

- l'eau épurée: de la station d'épuration à la rivière.

Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.
Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.

Les élèves ont travaillé en groupe pour réaliser une maquette sur le circuit de l'eau domestique. Après un travail par petits groupes, nous avons rassemblé toutes les planches pour faire une très grande maquette.

La suite de notre travail autour de l'eau se déroulera en extérieur.

Les élèves découvriront un fleuve à proximité de leur école (la Guintre).

Puis nous suivrons le circuit de l'eau de nos habitations.

Merci à Benjamin pour cette intervention

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 17:35

Benjamin Boulanger est revenu nous voir, mais cette fois-ci, avec ses épuisettes et ses barquettes pour une pêche dans la Guintre.

La découverte d'un petit fleuve, à côté de l'école - la Guintre
La découverte d'un petit fleuve, à côté de l'école - la GuintreLa découverte d'un petit fleuve, à côté de l'école - la Guintre
La découverte d'un petit fleuve, à côté de l'école - la Guintre

LA GUINTRE - (Louise, Jenifer)

Dans la commune de Vergoncey, il y a un fleuve, appelé la Guintre,

à côté du château de Boucéel.

Nous y avons pêché, le lundi matin 8 juin.

La description du fleuve :

Nous avons vu la source, c'est à dire le point de départ du fleuve.

A cet endroit, l'eau ne bouge pas: elle est stagnante, sale et croupie.

Plus loin, l'eau ruisselle plus vite, l'eau est plus claire.

Le matériel :

On a, comme matériel, des épuisettes (ce sont des passoires accrochées à des manches à balai).

La manière de pêcher :

Il faut prendre l'épuisette et gratter le fond de la rivière pour pêcher des insectes.

LE PAYSAGE ENVIRONNANT ( Doryane)

Nous avons fait des dessins du paysage.

Il y avait des vaches, beaucoup de champs enherbés, des maisons isolées, de la végétation, une source, la route.

Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.
Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.

Nous avons dessiné au crayon à papier ce que nous avons vu, et ensuite on a mis de la couleur en se servant de couleurs naturelles. Il y en a beaucoup! Du vert, du jaune, du marron ... Il faut juste regarder autour de soi.

Marie-Lou et Thaïs

Au premier plan, on a dessiné de l'herbe, quelques taupinières et des poteaux électriques. On voit aussi des champs.

Au deuxième plan, on a vu des grands poteaux électriques et dans le champ, il y a des vaches qui buvaient dans un bac à eau et elles mangeaient des feuilles d'arbres.

Dans un râtelier, il avait du foin ou de la paille.

Au troisième plan, tout au fond, il y avait comme une forêt d’arbre (un bosquet)

C’est un endroit où il y a quelques oiseaux qui ne faisaient que de bouger.

Il y avait un ou deux grands poteaux électriques.

les champs enherbés
les champs enherbés
les champs enherbés
les champs enherbés
les champs enherbés
les champs enherbés
les champs enherbés
les champs enherbés
les champs enherbés
les champs enherbés
les champs enherbés
les champs enherbés

les champs enherbés

Voici les photographies qui ont servi de modèle aux élèves. A vous de retrouver le paysage qu'ils ont dessiné!
Voici les photographies qui ont servi de modèle aux élèves. A vous de retrouver le paysage qu'ils ont dessiné!

Voici les photographies qui ont servi de modèle aux élèves. A vous de retrouver le paysage qu'ils ont dessiné!

Le champ de round ballers.
Le champ de round ballers.
Le champ de round ballers.
Le champ de round ballers.
Le champ de round ballers.

Le champ de round ballers.

Après les croquis, la photographie.

Après les croquis, la photographie.

Milo et Maximus

Au premier plan, on voit un champ d’herbe et la clôture.

Au deuxième plan, on voit la route et le talus.

Au troisième plan, on voit un champ de round-ballers, un champ de maïs et une rangée d’arbres.

Au quatrième plan, on voit une maison.

Commentaire sur les champs.

Le champ de maïs sert à nourrir l’élevage.

Le champ d’herbe sert à faire du foin.

Paysage rural: un hameau avec des maisons et des bâtiments agricoles. Bien sûr, notre fameux car jaune!
Paysage rural: un hameau avec des maisons et des bâtiments agricoles. Bien sûr, notre fameux car jaune!
Paysage rural: un hameau avec des maisons et des bâtiments agricoles. Bien sûr, notre fameux car jaune!
Paysage rural: un hameau avec des maisons et des bâtiments agricoles. Bien sûr, notre fameux car jaune!
Paysage rural: un hameau avec des maisons et des bâtiments agricoles. Bien sûr, notre fameux car jaune!

Paysage rural: un hameau avec des maisons et des bâtiments agricoles. Bien sûr, notre fameux car jaune!

La découverte d'un petit fleuve, à côté de l'école - la Guintre

Après l'observation attentive du paysage, on s'est mis à l'activité "pêche" dans la Guintre.

Tout le monde était très attentif.

Même les petites génisses!

La découverte d'un petit fleuve, à côté de l'école - la Guintre
La découverte d'un petit fleuve, à côté de l'école - la GuintreLa découverte d'un petit fleuve, à côté de l'école - la Guintre
La découverte d'un petit fleuve, à côté de l'école - la GuintreLa découverte d'un petit fleuve, à côté de l'école - la Guintre

On prend les épuisettes, on racle le fond et on observe.

Les élèves recensent leurs prises.

L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.
L'activité pêche a été très intéressante.

L'activité pêche a été très intéressante.

Mais la plus belle prise reste ce triton palmé!
Mais la plus belle prise reste ce triton palmé!
Mais la plus belle prise reste ce triton palmé!
Mais la plus belle prise reste ce triton palmé!
Mais la plus belle prise reste ce triton palmé!
Mais la plus belle prise reste ce triton palmé!

Mais la plus belle prise reste ce triton palmé!

Voici le relevé des insectes et autres petites bêtes que nous avons trouvés.

(Recensement par Romain)

De la source (où l'eau est stagnante)

le gyrin

la larve de moustique

les gammares

l’aselle

larve de chironome

le triton palmé

un peu plus loin...

Les gammares

des limnées

l’aselle

larve de chironome

les gyrins

le dytique

la sangsue

un peu plus loin encore... où l'eau du fleuve ruisselle plus rapidement.

Les gammares

larve de trichoptère

les gyrins

les limnées

les aselles

Et encore un peu plus loin...

Les gammares

larve d’éphémère

larve de trichoptère

larve de chironome

Commentaire de cette pêche

La Guintre est un fleuve qui prend sa source sur la commune de Vergoncey.

Lors de la sortie et après une pêche dans le fleuve, nous constatons que :

  • Les espèces vivant dans le cours d’eau sont une caractéristique d’une forte pollution de l’eau.
  • Les espèces trouvées sont différentes selon l’endroit où l’on se trouve sur le fleuve.

A la source, on voit des animaux qui apprécient les eaux stagnantes.

Plus loin, l’eau de la rivière s’écoule plus rapidement : l’eau est courante, elle est beaucoup plus claire. Les espèces trouvées sont différentes ou en quantité différente

Merci aux adultes accompagnateurs et à Serge pour le car.

Merci aussi à Monsieur de Roquefeuille et la famille Colin pour nous avoir permis de nous promener sur ler terre.

Partager cet article

Repost0